Dernières nouvelles

dimanche 11 novembre 2012

Fidèle Traction

Tu as conduis ce modèle d'auto. C'est une Traction Citroën. Je n'ai pas connu cette époque, je n'étais même pas né. Je me souviens seulement de ton automobile toute orange que tu avais quand j'étais petit. Qu'est-ce que nous avons roulé dans cette guinde là. Une authentique Renault 6. Tu comprends que ta Traction me faisait davantage rêver. Celle-là, on la voyait dans les films. Ta vie avant que je naisse est devenue avec les années une source d'inspiration. J'en parle encore aujourd'hui. Étrangement, c'est surtout tes fils et tes amis qui m'ont raconté petit à petit, au fil des années, comment tu as traversé courageusement ton époque. De toi directement, peu de récit. Au moment où tu aurais pu le plus me le raconter, tu m'aidais à découvrir le petit monde villageois qui m'entourait. À marcher en forêt, t'accompagner au potager, faire les vendanges. Et quand un jour, je fus prêt, toi, tu ne pouvais plus articuler. C'est moi qui te faisais marcher, te soulevant presque les pieds du sol, figé dans ta faiblesse généralisée. Ton monde à toi était devenu si exigüe. Tu redevenais petit. Tes yeux seuls me parlaient encore. Profonds. Alors, j'ai dû enquêter, recouper les indices, comprendre les événements. Mobilisation, bataille, escarmouche, emprisonnement, fuite, peur et frousse, retrouvailles, être-aimée, cavale. Résistance. Courage...Armistice. Comme des milliers d'autres, anonymes ordinaires, forcés à l'extraordinaire, dans la noirceur métallique et froide, forcés aux gestes de survie. Parmi ces héros anonymes, tu es devenus le mien. J'entretiens ton histoire, tes enseignements, quelque fois avec une petite dose d'imagination puisque tu es parti depuis si longtemps déjà. Je te réinvente un peu pour combler les blancs, en veillant à garder  l'essentiel fidèle à qui tu étais. Ta personnalité demeure fortement ancrée en moi. Ton influence demeure. Elle s'immisce dans mes pensées, inspirante. Incursions brèves qui m'aident toujours à aller de l'avant. Ta fidèle traction.


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://lemomentum.net/dotclear/?trackback/6

Fil des commentaires de ce billet